Retour Accueil
English  Italiano

Histoire de la profession

Par la loi n° 406 du 12 janvier 1945, la Principauté de Monaco a réglementé la profession d'expert-comptable, défini ses missions et réservé son exercice à des professionnels dûment autorisés.

La loi n° 1.231 du 12 juillet 2000 a permis la création de sociétés anonymes monégasques d'expertise-comptable.

L'Ordre est composé de 28 membres, répartis en 8 sociétés et 13 cabinets individuels.
L'ensemble des cabinets d'audit internationaux est représenté par l'intermédiaire de correspondants.

Au-delà des activités traditionnelles d'Expert-Comptable et de Commissaire aux comptes que leur reconnaissent le Loi et la réglementation de leur profession, quatre membres de l'Ordre assument également les fonctions de Syndic Liquidateur Judiciaire et d'Expert-Comptable près les Tribunaux.

Observateurs des réalités de la vie économoique, les experts-comptables sont aussi des acteurs de la vie sociale et de la Principauté de Monaco. De par la diversité de leurs fonctions, ils sont régulièrement associés par les autorités gouvernementales aux divers projets de textes réglementaires et législatifs et aux organismes institutionnels de contrôle.

Guidé par la vocation internationale de Monaco, l'Ordre des Experts-Comptables est membre des organismes internationnaux suivants :
La Fédération des Experts-Comptables Européens (FEE)
La Féderation Internationale des Experts-Comptables Francophones (FIDEF)
L'Arc Méditerranéen des Auditeurs (AMA)

Ainsi, sa pluralité permet à l'Expert-Comptable d'être le partenaire privilégié de l'entreprise.

    Accueil > Histoire de la profession